WLIC Columbus 2016: Une expérience de plus

Arrivée à l’aéroport de Columbus

WLIC 2016 COLUMBUS : une expérience de plus

            Par Simon Jules KOUDJAM YAMENI, boursier francophone CFIBD 2016

Les congrès IFLA se suivent et ne se ressemblent pas. Comme tous les ans une participation à un congrès IFLA est un moment de partages, de rencontres et d’échanges entre les professionnels des sciences de l’information venus de tous les horizons. Cette année la 82ème édition n’a pas dérogé à cette règle. Au-delà des activités classiques liées au congrès, chaque session a ses particularités et ses faits marquants. Nous allons nous attarder sur ceux relatifs à Columbus 2016.

 

Columbus 2016 :         Un voyage éprouvant

Chaque boursier francophone ou tout autre congressiste  a sa petite histoire de déboire sur le voyage de l’Afrique à Columbus : Vol retardé, problème de visa de transit, bagages retardés et que sais-je encore. De toutes les façons le voyage n’a pas été de tout repos car de n’importe quel pays en Afrique vers Columbus, il fallait au moins deux escales avec risque de voir un de ses vols retardés  entrainant des conséquences néfastes sur l’ensemble du parcours. Si pour les nouveaux venus ce fût une expérience  un peu amère, elle néanmoins été très enrichissante pour l’apprentissage de la gestion des  différentes correspondances dans les aéroports. Comme quoi à quelque chose malheur est bon !

 

Columbus 2016 : Un pas de plus  vers le multilinguisme à l’IFLA

Columbus 2016 :Un pas de plus vers le multilinguisme à l’IFLA.

Notre présentation en français pendant le Congrès.

Plusieurs sessions ouvertes à Columbus se sont déroulées dans la salle « Union Station Ballrooms A/B/C » cette salle avait l’avantage de présenter une interprétation simultanée.  Toutes les présentations  devaient faire l’objet d’un enregistrement et d’une revue préalable 24 h avant la présentation. Ce qui permettait aux traducteurs et interprètes de s’assurer que la traduction sera fidèle au cours de la présentation et que tous les participants étaient satisfaits. A Columbus 2016, il était difficile de voir au cours d’une présentation dans une langue autre que l’anglais, des participants se lasser. Chacun se retrouvant dans l’interprétation, vivement que cette démarche soit poursuivie lors des congrès à venir.

Columbus 2016 : Engagement des boursiers dans les sections de l’IFLA et synergie entre les anciens boursiers et les nouveaux venus

Toutes les présentations  devaient faire l’objet d’un enregistrement et d’une revue préalable 24 h avant la présentation. Ce qui permettait aux traducteurs et interprètes de s’assurer que la traduction sera fidèle au cours de la présentation et que tous les participants étaient satisfaits. A Columbus 2016, il était difficile de voir au cours d’une présentation dans une langue autre que l’anglais, des participants se lasser. Chacun se retrouvant dans l’interprétation, vivement que cette démarche soit poursuivie lors des congrès à venir.

La synergie entre les boursiers du CFIBD 2016 autour de son Président Franck Hurinville

La réunion des boursiers à Columbus a permis  au Président du CFIBD de développer un concept qui nous a marqué celui du tutorat 1 par 1 des nouveaux venus à un congrès IFLA. C’est ainsi que aidés par le fait que tous les boursiers étaient logés dans un même hôtel, les anciens ont édifiés les nouveaux sur les mécanismes de l’IFLA. L’année 2017 étant une année électorale à l’IFLA, ces jeunes professionnels ont reçu de leurs aînés à l’IFLA toutes les procédures pour être élu dans une section de l’IFLA et s’engager pleinement dans cette aventure honorable. On espère que la famille CFIBD de l’IFLA va s’agrandir et que des collègues s’engageront plus dans les différentes structures de l’IFLA.  

Columbus 2016 : Une année cruciale pour l’AIFBD

Le  4ème  Congrès de l’AIFBD aura lieu en 2017 en marge du congrès IFLA de Wroclaw. En prélude à cet événement, l’assemblée générale de cette association  tenue à Columbus était consacrée aux préparatifs du congrès qui aura lieu en Suisse, en hommage à sa présidente décédée en 2016 et qui avait comme dessein l’organisation d’un congrès AIFBD dans sa Suisse natale. C’est d’ailleurs pourquoi la conférence qui aura pour thème «  Conservation en conversation »  sera axée sur la conservation et la préservation, un champ  d’activité au sein de  l’IFLA  pour lequel Danielle MINCIO aura consacrée toute son énergie. Un comité scientifique a été mis sur pied pour examiner les communications. 

De même, avant le congrès il y aura des élections pour le renouvellement des membres du Conseil d’Administration de l’AIFBD dont le mandat de certains membres du C A est arrivé à terme.

 

Columbus 2016 : Silence on danse !

L’une des originalités de Columbus 2016 aura été la soirée culturelle, avec son bal silencieux. Habitués au silence dans les salles de lecture, les bibliothécaires et autres professionnels de l’information  présents à Columbus  étaient parfaitement à l’aise au cours de la soirée culturelle où tous étaient surpris par le bal silencieux où chacun pouvait choisir avec son casque le genre musical matérialisé par une couleur précise qui lui convenait, en invitant sa cavalière à l’y rejoindre par la même couleur par un simple clic sur son casque. C’est ainsi que deux couples pouvaient se côtoyer avec deux genres de musique sans pour autant gêner l’autre et tout ceci dans une salle silencieuse. Comme qui dirait, les sciences de l’information sont aussi une discipline de l’inventivité et de l’innovation !